L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Quelles sont les plus gros mensonges historiques que l'inconscient populaire admet aujourd'hui comme étant la réalité?

Modérateur: Modérateurs

L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Messagepar Hades » Jeu Sep 21, 2006 1:18 pm

Le dieu vénéré par les musulmans est en fait un dieu lunaire et de plus inspiré d'une déesse (le comble pour les intégristes)!

En effet, avant l'apparition de l'islam, les Arabes étaient polythéistes. Ainsi, ceux du Sud, adoraient de très nombreux dieux et déesses qui personnifiaient les planètes et ils leurs consacraient des temples et des sanctuaires .Une déesse nommée Shams représentait ainsi le Soleil. Pour les Arabes du Nord et du centre, les choses étaient très différentes. Les Bédoins avaient une religion primitive dans laquelle le surnaturel et la magie occupaient une place importante. ils pratiquaient la divination par le vol des oiseux ou par la direction que prenaient les animaux et sollicitaient les dieux au moyen de flèches. Des ordalies pouvaient être pratiquées pour découvrir la vérité. Ils imaginaient la terre peuplée d'esprits, les djinns (en théorie invisibles), mais qui pouvaient se matérialiser en des formes animales. Des arbres, des plantes, des pierres pouvaient être considérés comme le siège d'un esprit ou d'une divinité.
Dans le Hidjâz, on vénérait plus particulièrement les 3 déesses, Allât (la déesse du ciel), al-Uzzâ, étoile du matin, la déesse de la puissance, et Manât, représentée par une idole en cornaline rouge. Elles étaient des déesses lunaires, filles du dieu lunaire et de la déesse solaire. Donc, le nom d'Allah provient en fait d'Allât. Il est dit dans le Livre des idoles que les Arabes les considéraient comme les "filles du dieu" (Allah dans le texte).
Allât est mentionnée sous le nom de han-'Ilat dans les inscriptions safaïtiques. Les Nabatéens lui rendaient également un culte et l'identifiaient à Athéna ou Minerve, mais en faisaient, selon Julius Wellhausen, la mère d'Houbal.
À l'ère islamique, Allat est mentionnée dans le Coran (Sourate 53:20), et le Livre des Idoles (Kitab al-Asnām) de Hishām ibn al-Kalbi, selon qui Banu-3Attāb ibn-Mālik du clan des Thaqīf en avait la charge et lui avait fait construire un édifice. Elle était vénérée par tous les Arabes, y compris la tribu des Quraysh. Des enfants étaient prénommés Zayd-Allāt ou Taym-Allāt. Son temple fut détruit et brûlé par al-Mughīrah ibn-Shu3bah sur l'ordre du Prophète (ainsi disparaissaient toutes preuves qu'allah avait été créé à partir d'Allat).
Donc par analogie, Allah est en fait un dieu lunaire. D'ailleurs, le symbole de l'Islam est le croissant de Lune et il est partout dans l'Islam. Ainsi, le ramadan commence et se termine avec le croissant de Lune.
Les lieux où étaient censées résider les divinités étaient considérés comme des espaces sacrés (harâm) aux limites inviolables. Il s'agissait d'enclos servant d'asile et de refuge où l'on apportait des offrandes et où l'on pratiquait des sacrifices d'animaux en l'honneur des dieux. Certains sanctuaires faisaient l'objet de pélérinages, comme à La Mecque, pendant lesquels on devait respecter divers interdits, aussi bien alimentaires que sexuels (ça ne vous rappèle pas quelque chose? ;)
Le succès de La Mecque provenait encore de la présence d'un sanctuaire sacré (harâm, du verbe harama, "défendre, être sacré"), la Ka'ba, où les tribus de toute la Péninsule venaient déposer leurs idoles. Il s'aguissait d'un édifice rectangulaire en pierre, de 10 à 12 mètres de côté et de 15 mètres de hauteur, dont on faisait remonter la création à Abraham. A l'intérieur se trouvait la pierre noire (des légendes racontent qu'elle fut tomber du ciel (une météorite?!) ou de la Lune (?!) ), ainsi que les statues, sans forme humaine, de 4 divinités et de 360 génies, véritables totems des tribus arabes. Ce sanctuaire jouissait d'une grande notoriété et faisait l'objet d'un pélérinage annuel.
Et c'est dans cette ville que naquit Mohammed, le prophète de l'Islam. Mohammed voulait créer sa propre religion. il avait besoin du soutien de la population et surtout de tribu puissante. Il a donc choisi Allah, le dieu lunaire que tous les Arabes adoraient, pour être le dieu unique. Et il s'est désigné comme le prophète d'Allah.Ensuite, il a récupéré toute les croyances et traditions des peuples pré-islamiques et les a incorporé dans la nouvelle religion! D'où ces énormes contradictions:
cette religion bannit d’idolâtrie, alors qu’elle exige de chaque fidèle qu’il fasse le hadj, le pèlerinage à la Mecque, pour toucher… un morceau de caillou venu de la Lune. N’est-ce pas de l’idolâtrie, faire converger la foi d’un milliard de personne autour… d’un caillou noir?
Dernière édition par Hades le Jeu Sep 21, 2006 2:25 pm, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Hades
Cavalier
Cavalier
 
Messages: 80
Inscription: Mar Sep 12, 2006 8:31 am
Localisation: Au Royaume souterrain, l'Hades!

Sur le Jihad

Messagepar Hades » Jeu Sep 21, 2006 2:16 pm

Sur le Jihad.

Le jihâd (Arabe: جهاد‎) est un terme utilisé dans le Coran et affirme qu'une révélation est reçue par Mahomet et l'enjoint de livrer la guerre aux idolâtres de l'Arabie afin de les convaincre de se soumettre et d'accepter l'Islam.

Mahomet se livra au jihad dans le but d'étendre l'Islam à toute la péninsule arabique. A sa mort, ses Compagnons propagèrent l'Islam dans tout le Proche-Orient et en Afrique du Nord, jusqu'en Espagne, en Asie et en Afrique sub-saharienne.


La notion de « jihad » en droit musulman (fiqh)

Les madhâhib (Écoles juridiques musulmanes) ont établis la théorie du jihad à partir des sources de droit (coran et sunnah), seules ces définitions sont prises en compte dans l'établissement de la charia:


-École malékite (Par Ibn Abi Zayd al-Qayrawani): « Le djihad est une institution divine. Sa mise en œuvre par certains peut en dispenser d'autres. Nous (Malékites) affirmons qu'il est préférable de ne pas entamer les hostilités contre l'ennemi avant de l'avoir invité à adopter la religion islamique, excepté lorsque l'ennemi attaque le premier. Il a le choix entre se convertir à l'Islam et payer la taxe (jizya); sinon, la guerre sera déclarée contre lui. »


-École hanbalite (Par Ibn Taymiyyah): « Étant donné que la guerre licite est essentiellement le djihad et que son objectif est de faire en sorte que la religion devienne celle de Dieu uniquement et que la parole de Dieu soit ultime, de l'avis de tous les Musulmans, ceux qui y font obstacle doivent être combattus. Quant à ceux qui ne peuvent opposer de résistance, tels que les femmes, les enfants, les moines, les vieillards, les aveugles, les handicapés et autres, ils ne seront pas tués à moins qu'ils ne luttent par leur parole et leurs actes. »


-École hanafite (Par Burhanuddin Ali): « Il n'est pas licite de faire la guerre contre quiconque n'a jamais été appelé à adopter la foi sans préalablement les enjoindre à le faire, car c'est là l'instruction donnée par le prophète à ses commandants, leur ordonnant d'appeler les infidèles à adopter la foi et également pour que les gens sachent bien qu'ils sont attaqués au nom de la religion et non pour s'emparer de leurs biens, ou pour faire des esclaves de leurs enfants, car en constatant cela, il se pourrait qu'ils soient enclins à s'épargner les tourments de la guerre (…). Si les infidèles, en recevant l'appel de la foi, ne consentent ni à l'adopter, ni à payer la capitation, alors, il appartient aux Musulmans de demander l'aide de Dieu et de leur faire la guerre, car Dieu assiste ceux qui le servent et détruit leurs ennemis, les infidèles, et il est indispensable d'implorer son aide à chaque occasion; ce d'autant plus que le prophète nous ordonna de pratiquer de la sorte. »


-École chaféite (Par Al-Mawardi) « Les infidèles du domaine de la guerre (dar al-harb) sont de deux sortes: d'abord, il y a ceux que l'appel de l'Islam a atteints, mais qui l'ont rejeté et ont pris les armes. Le chef de l'armée a latitude de les combattre (…) de la manière qu'il juge la plus fructueuse pour les Musulmans et la plus préjudiciable aux infidèles. (…) Deuxièmement, il y a ceux que l'invitation à adopter l'Islam n'a pas encore atteints, quoique ceux-ci soient rares de nos jours puisque Allah a clairement manifesté l'appel de son messager. (…) Il est interdit (…) d'entamer une attaque avant d'expliquer l'invitation à l'Islam, d'informer sur les miracles du prophète et de rendre évidentes les preuves qui encourageront l'acceptation (des interlocuteurs). S'ils refusent toujours d'accepter après cela, la guerre est déclarée contre eux et ils sont traités comme ceux que l'appel a atteints. » (Définitions extraites des livres de droit musulman des 4 principales Ecoles juridiques sunnites traduits par Alain Jean-Mairet)

Synthèse :

Le célèbre juriste et philosophe musulman connu sous le nom d'Averroès, a réalisé un travail de synthèse expliquant la mesure des consensus des quatre Ecoles. Voici quelques extrait de sa synthèse issus de l'ouvrage « Jihad in Classical and Modern Islam », Rudolph Peters, Pages 29 à 42, traduites en français par Alain Jean-Mairet:


Les qualifications légales (hukm) du jihad et les personnes obligées d’y prendre part:

« Les savants s’accordent à dire que le jihad est un devoir collectif et non personnel. (…) De l’avis de la majorité des savants, la nature obligatoire du jihad est fondée sur [le verset du Coran 2:216] : «Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable.» (…) L’obligation de participer au jihad s’applique aux hommes adultes libres qui disposent des moyens de partir en guerre et qui sont en bonne santé. (…) »


Les dommages pouvant être infligés aux différentes catégories d’ennemis:

« Les dommages infligés à l’ennemi peuvent consister en atteintes à sa propriété, à sa personne ou à ses libertés individuelles, c’est-à-dire sa mise en esclavage et son appropriation. Conformément au consensus (ijma), cela peut être infligé à tous les polythéistes – hommes, femmes, jeunes et vieux, important et communs. Les opinions ne varient qu’en ce qui concerne les moines. (…)

La majorité des savants s’accordent à dire que l’imam (le chef de l’État islamique ou le calife) dispose de nombreuses possibilités de traiter les captifs. Il peut leur pardonner, les tuer ou les libérer contre rançon ou sous forme de dhimma, auquel cas le captif libéré est tenu de payer la taxe de capitation (jiziah). (...)

Le prophète lui-même a tué certains captifs hors du champ de bataille, alors qu’il pardonna à d’autres. Il réduisait toujours les femmes en esclavage. Abou Abayd a relaté que le prophète n’avait jamais réduit en esclavage des Arabes de sexe masculin. Après lui, le Sahabah réunit l’unanimité autour de la règle voulant que les Gens du Livre (juifs, chrétiens et zoroastriens), mâles et femelles, soient réduits en esclavage. (…)

En ce qui concerne les atteintes portées à la personne, c’est-à-dire le fait de tuer l’ennemi, les Musulmans s’accordent à dire qu’en temps de guerre, tous les mâles adultes valides et incroyants doivent être tués [suit une longue discussion sur la question de savoir qui d’autres peuvent aussi être tués, dans quels cas et selon quelles autorités basées sur quels actes du prophète, sur quels versets et quelles traditions, puis une autre, sur la question de savoir quels dommages peuvent être infligés à la propriété de l’ennemi, notamment l’incendie de ses arbres].
»


Les conditions préalables de la guerre:

« Selon l’ensemble des savants, la condition pour l’entrée en guerre est que l’ennemi ait entendu les appels à adopter l’Islam. Cela implique qu’il n’est pas autorisé d’attaquer avant que l’appel ne les ait atteints. (…) Cependant, une controverse existe quant à la question de savoir si l’appel doit être répété lorsque la guerre est reprise. Certains soutiennent que cela est obligatoire; d’autres considèrent que c’est seulement recommandé; un troisième groupe estime que ce n’est ni obligatoire, ni recommandé. La source de cette controverse se trouve dans les paroles et les actes du prophète. Selon une tradition faisant autorité, le prophète, en lançant ses armées, disait à leur commandant » (...)

« Lorsque tu rencontreras tes ennemis polythéistes, appelle-les à trois choses. Accepte celle à laquelle ils consentiront et ne les attaque pas, alors. Appelle-les d’abord à se convertir à l’Islam. S’ils acceptent, ne les attaque pas. Ensuite, appelle-les à quitter leur territoire pour adopter le foyer des émigrants (muhadjirun) [c’est-à-dire Médine] et dis-leur que s’ils acceptent ils auront les mêmes droits et devoirs que les émigrants. S’ils refusent et qu’ils préfèrent restent sur leurs terres, annonce-leur qu’ils seront comme les Bédouins convertis, qui sont sujets d’Allah comme les autres croyants, mais n’ont pas droit à une part du butin, à moins qu’ils ne rejoignent les Musulmans dans la guerre. S’ils refusent cela, alors appelle-les à payer la taxe de capitation (jiziah). S’ils acceptent cela, consens-y et ne les attaque pas. Mais s’ils refusent, invoque l’aide d’Allah et attaque-les. »


Les objectifs de la guerre:

Les Musulmans s’accordent à dire que l’objectif de la guerre contre les Gens du Livre (juifs et chrétiens), à l’exception de ceux appartenant à la tribu des Koraïchites et des Chrétiens arabes, est de deux ordres: soit la conversion à l’Islam, soit le paiement de la taxe de capitation (jiziah). Ceci est basé sur [le verset du Coran 9:29]:
«Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. »

Dans le Soufisme :

Dans le soufisme, le terme « Jihad » est utilisé pour distinguer deux types « d'effort »: il peut s'agir pour ceux qui adhèrent à cette expression de la foi islamique, d'un « effort » dans un sens spirituel (lutte intérieure), il est appelé dans ce cas « al-jihad al-kabir » (le grand jihad), ou bien d'un « effort » dans le sentier de Dieu (guerre sainte) qui est appelé: « al-jihad al-asghar » (le petit jihad), c'est le jihad tel que défini par les madhâhib.

Les interprétations soufis n'entrent cependant pas dans l'élaboration du droit musulman, certaines madhâhib comme l'École hanbalite les considèrent comme hérétiques.

Dans le Coran, il y a de nombreux versets qui évoquent le jihad:

« Après que les mois non autorisés expirent (les mois muharram, rajab, dhou al qidah et dhou al hijjah du calendrier musulman), combatez ceux qui ne croient pas en un seul Dieu où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. » (sourate 9, verset 5 - trad: Hamidullah).

« Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce que Dieu et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies. » (sourate 9, verset 29 - trad: Hamidullah).

« Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d'ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d'un peuple croyant. » (sourate 9, verset 14 - trad: Hamidullah)

On trouve egalement des incitations au jihad:

« Ceux qui ont cru, qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d'Allah, ont les plus hauts rangs auprès d'Allah... et ce sont eux les victorieux. : » (sourate 9, verset 20 - trad: Hamidullah)

« Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent. » (Sourate 9, verset 39 - trad: Hamidullah)

« 0 croyants ! combattez les infidèles qui vous avoisinent ; qu'ils vous trouvent toujours sévères à leur égard. Sachez que Dieu est avec ceux qui le craignent. » (Sourate 9, verset 123 - trad: Kasimirski)

« prophète ! excite les croyants au combat. Vingt braves d'entre eux terrasseront deux cents infidèles. Cent en mettront mille en fuite, parce que les infidèles n'ont point de sagesse. » (sourate 8, verset 66 - trad: Kasimirski)
Avatar de l’utilisateur
Hades
Cavalier
Cavalier
 
Messages: 80
Inscription: Mar Sep 12, 2006 8:31 am
Localisation: Au Royaume souterrain, l'Hades!

Messagepar Lefty » Sam Sep 23, 2006 12:34 am

Alors là, on peut dire que tu y vas un peu fort!
C'est vrai qu'il y a quelques passages consacrés au jihad dans le coran, mais de la a faire de tous les musulmans des tueurs en puissance, faut quand meme pas abuser! NON{{{
Dans toutes les religions l'on pourrait trouver des incohérences, il suffit de chercher... et puis nous sommes mal barrés quand même pour critiquer les débordemments de telle ou telle religion: quand on voit les centaines de milliers de personnes innocentes qui furent tuées par l'Eglise au cours du moyen age (femme, enfants, chats...)... GHR_[
hades, tu devrai mettre un peu d'eau dans ton vin, ça ne te ferait peut etre pas de mal...
In this country, you gotta make the money first. Then when you get the money, you get the power. Then when you get the power, then you get the women.
Image
Avatar de l’utilisateur
Lefty
Ecuyer
Ecuyer
 
Messages: 31
Inscription: Sam Sep 09, 2006 11:51 am
Localisation: Très à gauche de la droite

Messagepar Hades » Sam Sep 23, 2006 11:29 am

bon, apparament Lefty, tu ne sais pas lire.
Primo, à aucun moment je dis que tous les musulmans sont des tueurs en puissance. Et non! désolé pour toi, je ne fais pas d'amalgame! Je tente simplement de démontrer que l'Islam, à son origine est déjà très problématique (et c'est déjà un euphémisme).
Le christianisme n'incite personne à tuer; Trouvez moi un seul passage dans le nouveau Testament ou dans les paroles de Jésus qui incite à la Haine, à la guerre sainte, etc. Il n'y en a simplement aucun.
Alors que dans le Coran et les faits du Prophète, on trouve, et désolé que ça déplaise, des passages entier sur la violence légalisée pour "exterminer" les "infidèles". Ces passages, même si il faut les remettre dans leur contexte, peuvent s'ils sont mal interprétés (et ils le sont souvent, hélas) légitimer les campagnes terroristes et autres barbaries.
Le problème de l'Islam est, je le rappele, que ses fidèles n'ont jamais fais d'études critiques sur leur religion. Les incohérences sont là, elles sont nombreuses, extrêmement polémiques et surtout dangereuse. Cela explique aussi pourquoi autant de Musulmans n'arrivent pas à s'intégrer dans les pays dans lesquels ils vivent. ce n'est pas dû à la pauvreté comme on pourrait le penser; non, Oussama Ben Laden est riche et il est le fils d'une famille qui possède un empire pétrolier. Le problème trouve ses racines dans quelque chose de plus profond: le Coran, la tradition et surtout l'exemple du Prophète (qui apparait plutôt comme un conquérant que quelqu'un de très sage).
Bref, dès l'origine de la création de l'Islam, quelque chose n'allait pas car cette religion n'était en fait qu'un moyen politique pour Mahommet d'imposer sa loi, ses idées, etc. : bref si vous voulez, il était une sorte de Napoléon chez les Arabes. Napoléon a créé la France moderne, c'est pas pour autant qu'il est vénéré comme un dieu en France! Passons, et redevenons sérieux.
Mahommet, contrairement au Christ, a appelé au meurtre, tué, pillé et violé (et oui, quand on se marrie avec une petite fille de 9 ans, c'est un peu de la pédophilie: on le jugerait ainsi aujourd'hui: bon là, je polémique pour vous faire réagir!). Ainsi, il s'est conduit comme un chef de guerre. On peut me rétorquer qu'il a imposé des lois, propagé de sages enseignements... oui, en effet, après la conquète, ces actes sont désignés généralement par un seul terme dans la stratégie politique et militaire: la "pacification". Tout conquérants, après la guerre, généralement pour garder la main mise sur les territoires conquis, impose ses lois, propage des enseignements ou sa doctrine, ou idéologie... Ce ne sont pas pour autant des Prophètes! Oui, en effet, Mahommet a dit que c'était Dieu qui par l'intermédiaire de l'ange Gabriel, lui ordonner de faire.... et bien, c'est là que réside le génie politique et stratégique de Mahommet. Tuer et conquérir en toute impunité au nom de Dieu, c'est génial! non?! Quelle excellente excuse! (oui, mais j'y pense le dieu de l'Islam n'est pas le dieu des chrétiens! Par beaucoup de ses facettes, il ressemble au dieux de l'Antiquité et surtout à cet Allât... ça ne vous dit pas quelque chose....)
Pour les mêmes accusations sur le christianisme, je rétorque tout simplement, et ça, c'est pour toi Lefty, prends-y note, que c'était l'Eglise, l'institution qui a poussé à commettre des atrocités. En effet, ces dernières ont été commises au nom de Dieu et de la très sainte Eglise apostolique et romaine... Mais! et ce Mais est de taille, c'était pour des raisons politiques et non religieuses. L'Eglise pour garder le controle des esprits a fait comme tous les dictateurs et conquérants, elle a poussé au crime au nom de la foi ou d'une idéologie. Je le rappèle, le Christ conterairement à Mahommet n'a jamais tuer personne, n'a jamais appeler à la guerre, etc. et encore mieux, il s'est sacrifié pour l'Humanité en souffrant sur la croix pour pardonner les péchés des hommes: chose que bien souvent les islamistes ne peuvent comprendre, vu qu'ils ne voient dans l'Islam qu'une religion belliciste! Donc, lorsque l'Eglise appelait à la guerre, etc, elle allait à l'encontre de l'enseignement du Christ et du nouveau Testament... Car le véritable "combat" dans la religion chrétienne est spirituel! dans l'enseignement catholique, il vaut mieux mourir pauvre, en défendant les innocents sans recourir à la violence, pardonner à son bourreau, et souffrir pour que les péchés du monde soient pardonner; que, de mourrir riche ou après avoir tuer pleins de monde pour avoir une pseudo récompense tout à fait matérielle (les 100 000 vierges.... petits coquins!)... l'Islam ou une religion de fustrée, en tout cas pour certains pseudo-musulmans aujourd'hui! L'Islam épuré de ses éléments négatifs pourrait devenir une véritable religion! Une religion n'est pas figée, elle doit évoluer dans le bien et l'amour de son prochain et non pas dans le mal, la sauvagerie, la négation de l'autre, l'opposition, le nihilisme, la haine, la paranoia: bref une idéologie de dégénérée: l'islamisme! (mais attention cette idéologie reste pragmatique, matérialiste et c'est surtout un moyen de pouvoir extrèmement fondammental)... Bon, je m'arrête là, j'attends vos réactions: qu'elles soient bonnes ou mauvaises, elles seront de toutes façons constructives.
Avatar de l’utilisateur
Hades
Cavalier
Cavalier
 
Messages: 80
Inscription: Mar Sep 12, 2006 8:31 am
Localisation: Au Royaume souterrain, l'Hades!

Messagepar Bad Santa » Sam Sep 23, 2006 12:42 pm

Je suis plutôt d'accord avec Hades.
En fait, la chose primordiale à retenir, c'est que jésus (ou bouddha), contrairement à mahomet, n'ont jamais tué personne!
C'est vrai que, par la suite, il y a eu des débordements que personne ne nie (mais il ne faut pas non plus croire dan brown qui raconte que des centaines de milliers de femmes ont été tuées! L'Eglise n'a pas fait plus de ravages que la peste noire! NON{{{ )... mais l'eglise a fait depuis longtemps son mea culpa! Ce qui n'est pas le cas de certains musulmans qui seraient capables de faire pire! :|
Pour être méchant, je pourrais dire que le christianisme est né 700 ans avec l'islam, et que c'est pour ça que les musulmans ont 700 ans de retard... :mrgreen: non, je plaisante! ... quoi que... ;.
Jingle Bells, jingle Bells... des cadeaux pour les méchants, des coups de fouets pour les gentils! Ah, non, plutôt l'inverse...
Image
Avatar de l’utilisateur
Bad Santa
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 94
Inscription: Ven Sep 08, 2006 10:26 pm
Localisation: Laponie

Messagepar Hades » Dim Sep 24, 2006 3:08 pm

Sur le Coran: voici un articles de l'encyclopédie du web (wikipédia) extrait de l'Histoire de la formation du Coran, Ralph STEHLY, Professeur d'histoire des religions, Université Marc Bloch, Strasbourg.

'Mohammed ne savait ni lire ni écrire (7.157). Il n'a donc pas mis par écrit lui-même les révélations qu'il a reçues. Il avait confié cette tâche à des scribes (secrétaires). Selon la tradition, dès qu'une révélation était transmise à Mohammed, les scribes la notaient sur des morceaux de cuir, des tessons de poterie, des nervures médianes de palmes, des omoplates et des côtes de chameau. La tradition nous montre encore le Prophète dictant à des scribes des fragments révélés à l'instant même. On pense cependant que cette procédure ne fut pas appliquée dès le début. Au début, personne ne songea sur le moment à les retenir autrement qu'en sa mémoire.'

'Du vivant même du Prophète se sont constitués des petits recueils de sourate rangées par ordre de longueur décroissante. Ces recueils ont aujourd'hui disparu. Ce qui est sûr c'est que ces textes utilisaient une orthographe pas encore fixée : une seule graphie pour "b", "t", "th", "n", "y", les points diacritiques n'existant pas encore à cette époque pour l'écriture arabe. Seule la récitation à haute voix permettait d'aboutir à un déchiffrement sûr.'

'Il semble que du vivant du Prophète, il y ait eu plusieurs compagnons du Prophète sachant le Coran par cœur, puisque la tradition parle de certains compagnons du Prophète venant trouver le prophète pour l'interroger sur la façon dont il convenait de réciter tel ou tel passage du Coran.'

'Mohammed meurt en 632. A cette date, comment se présentait le Coran ? Plusieurs compagnons du prophète le savaient de mémoire. D'autres n'en connaissaient qu'une partie, plus ou moins longue, selon ses capacités. Il y avait aussi des recueils de quelques sourates.'

'A la bataille de 'Aqrabâ livrée contre le faux prophète Musaylima (début 633), nombre de fidèles connaissant par cœur le Coran avaient trouvé la mort. Le futur calife 'Umar aurait alors compris qu'on risquait de voir retourner au néant à la fois les fragments non fixés par l'écriture et la caution que ces fidèles représentaient quant à la rectitude de la récitation du texte noté.'

'Le calife Abû Bakr demanda alors à Zayd ben Thâbit, ancien secrétaire de Mahomet, de mettre en place une commission afin de compiler le Coran, jusque là éparpillé sur plusieurs supports. La commission dirigée par Zayd aurait donc recueilli, au prix de longs efforts, puis transcrit sur des feuilles, peut-être sur du parchemin, tous les textes disponibles. Uu appel fût lancé pour que chaque personne ayant en sa possession un écrit de la révélation l'apporta à la commission. La condition sine qua non d'inclusion était simple : il fallait retrouver deux exemplaires rigoureusement identiques d'un texte pour que ce dernier soit inclus. Par ailleurs, les membres de la commission connaissaient tous le Coran de mémoire et cela a permis de rechercher la trace écrite de plusieurs parties non encore trouvées. À la suite de cette compilation, un exemplaire unique est crée qui va constituer le Coran tel que connu aujourd'hui.'

'Il y avait d'autres recensions, notamment le corpus d'ibn Mas'ûd (m. vers 30/650). Il réussit même à faire prévaloir son corpus dans la ville de Kûfa en Irak. Les derniers exemplaires attestés disparaissent au 10ème s.'
Avatar de l’utilisateur
Hades
Cavalier
Cavalier
 
Messages: 80
Inscription: Mar Sep 12, 2006 8:31 am
Localisation: Au Royaume souterrain, l'Hades!

Re: L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Messagepar Postquam » Ven Nov 23, 2007 1:13 pm

Hum. Nous avons donc là un homme (ou une femme) qui au XXI siècle en France juge une religion et des faits qui se sont passé plus d'un millénaire auparavant et dans une autre partie du monde...
Connais tu "l'éthnocentrisme"? Je pense que oui, je ne sais pas s'il est applicable au religion et au temps. Mais en tout cas tu nous donne un parfait éxemple.


Pourquoi juger un prophète et les débuts d'une religion que tu connais mal avec des valeurs d'occidental du XXI siècle?
Tout ça manque cruelement et d'esprit "critique" (au sens noble).

L'islam est une religion inspiré du polythéisme? Elle est surtout la déscendante des deux autres religions abrahamique majeures (Judaïsme Christianisme). Certes elle a aussi des racines
"païennes", tout comme les autres religions précités: Le déluge, Adam et Eve, l'Apocalypse: autant de thèmes archi classique dans les religions polythéistes antérieurs.


Le musulman un idolatre? Moui, assez tiré par les cheveux non? En éffet le pélerinage se fait à la Mecques, qui servait aussi pour les croyances pré-islamique. Mais ils honnorent désormais
le premier sanctuaire d'Abraham. Un chrétien lui ira prier face à un croix, ou se receuillir sur le saint sépulcre sans qu'il soit pour autant idolatre.
Idolatrie qui est de toute façon condamné par les religions abrahamique.

"En fait, la chose primordiale à retenir, c'est que jésus (ou bouddha), contrairement à mahomet, n'ont jamais tué personne! "

Peut etre parce que de leur vivant ils n'étaient pas politisé. Le prohpète Muhammat apres l'Hégire devient un chef politique et devra défendre les premiers musulmans
face aux "leaders politiques" de la Mecques qui voyaient d'un mauvaise oeil cette religion. Tu ne peux pas décemment comparer l'expansion de l'Islam avec celui du christianisme. Quand à Bouddha c'est encore différent.

Le portrait de Muhammat que tu dresse est assez édfiant. Avec un peu de cynisme pourquoi pas, ça me fait assez sourire. Mais pourquoi s'arreter a lui? Jésus n'est il pas lui aussi qu'un prophète parmis d'autres?
Je te rappele qu'il est "venu" en tant que Méssie Juif, et a cette époque les Juifs (sous domination romaine) attendait avec empressement leur sauveur.
Tu comprends donc qu' a cette époque il y avait pas mal de prophète candidat au poste. L'un d'entre eux (pour une raison ou une autre) à réussit plus que les autres (ou tout du moins s'est fait plus entendre que les autres).

Le Coran a été, comme la bible consigné de façon similaire. Jésus comme Muhammat n'ont jamais écrit la moindre ligne, et c'est apres coup que leurs paroles furent compilé, en écartant soigneusement les
textes "apocryphe" indésirable.

Enfin, le djihad est une forme classique de sacralisation de la guerre défensive (comme on retrouve chez Augustin pour les chrétiens) et réstreintes pas des normes strictes. Etrangement tu passe sous silence le djihad majeur, celui du "combat intérieur" et personnel qui lutte contre les sentiments négatif de l'individu.

J'ai lu aussi que tu nous défiais de trouver la moindre incitation à la violence dan la bible? Connait tu l'ancien testament? N'y vois tu aucune violence, aucune guerre?
On oublie facilement qu'il est chrétien cet ancien testament, et pas Judaïque.

Je trouve, franchement, ton comportement est assez scandaleux et teinté d'intolérance. Comme je l'ai dit pour commencer, vous juger une religion sur la base de vos propres opinions (qu'elle soit posterieur de plus de 1000 ans au fait fait ne semble pas vous gener) pour, au final, sous entendre que l'Islam est une religion "problématique" et "attardé".
Pour ceci vous vous appuyer sur des caricatures (violence, guerre sainte, prophète imposteur) qui sont des clichés absolus. C'est tellement facile de trouver de l'eau à son moulin dans notre contexte contemporain. Sur ces clichés vous remettez en question (de manière à peine voilée) une civilisation entière.
Enfin vous faites tout ceci en pensant faire de l'histoire (on est sur le forum histoire non?) alors que vous faites éxactement tout ce qui ne doit pas être fait en histoire ! Elle ne s'utilise pas à posteriori pour justifier des opinions personnels. Que tu sois contre l'Islam est ton droit le plus absolu. Mais je pense que ça n'a pas beaucoups de sens.



Pourquoi juger à tout prix? Comprendre ne serait il pas plus intéressant?
Documentez vous dans dans sources sérieuses et ne tombez donc pas dans la mode qui consiste a diaboliser l'Islam. Comme je l'ai dit il est hélas plus facile de caricaturer pour condamner, plutôt que de comprendre.
Postquam
Porcher
Porcher
 
Messages: 17
Inscription: Sam Déc 09, 2006 2:13 pm

Re: L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Messagepar Mensik » Ven Nov 23, 2007 2:56 pm

[Bien que j'admettes être plus en accord avec les propos de Postquam que de n'importe qui, j'avertis les participants de ce topic.

La religion, bien que fort intéressante, est un sujet assez sensible, surtout ces temps-ci on le sait tous.
Faites attention pour ne pas dérailler le sujet, et restez polis (il n'y a pas eu d'abus jusqu'à maintenant, mais je préviens).

Je ne vérouille pas le sujet, mais je le surveille de près.

Merci :wink: ,
Mensik
]
Freud disait que les Irlandais étaient le seul peuple au monde auquel la psychanalyse ne pouvait venir en aide...

Erin go Bragh
Avatar de l’utilisateur
Mensik
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 37
Inscription: Ven Sep 14, 2007 2:35 am
Localisation: Boucherville, Qc

air max pas cher however however

Messagepar jordanss123 » Mer Mar 01, 2017 2:37 pm

Detailed Information About How to Join Hotmail,air max pas cher
Hotmail is available in most countries of the world,air max pas cher, and can be used in almost all places where there is an internet connection. It offers enough space to store e-mail attachments and file size. This is a convenient way to store data and can be used anywhere,air max pas cher, provided you have a computer and can access the Internet.
E-mail services Hotmail services are the most common e-mail for free on the web worldwide. You can decide on the email address you can easily remember and record for free. Then you can check your mail regularly visit the Hotmail Web site and be allowed to enter your e-mail if you give the correct password. Hotmail sign in has been widely used for a long time and has been tested by users to be safe and reliable. Consider the best ways to research or find a hotmail address,air max pas cher, it is very popular and widely used among users of the day,air max pas cher, so there's a good chance you can find his lost friend,air max pas cher, when your account using heat.
Hotmail to talk with friends using Windows Live Messenger or simply as a free Internet e-mail to give to friends. If you are looking for someone who was on the Internet for a while,air max pas cher, chances are they have used their right names and information. If so that will make it much easier to track this person down. Some people,air max pas cher, however,air max pas cher, continue to use false names and information,air max pas cher, making it increasingly difficult to follow the real person down. If are trying to find long lost friend or loved one,air max pas cher, and difficulty using the traditional Hotmail email reverse lookup,air max pas cher, there are professional companies that can help. These companies pay a small fee to use their services,air max pas cher, but in the long-term costs are worth the fee to avoid long hours of research.

air max grise gler des dettes.parfois gler des dettes.parfois

nike air max one black droite droite

air max pour fille decins re&ccedil decins re&cced

air max black black op&acirc op&acirc

nike air max blanche femme l'huile de ricin

le prix des air max dicale dans le domaine dicale

air max 90 femme sont prot&eacute sont prot&eacute

air max 95 femme blanche si si

nike air max 95 homme s que leurs probl&egrave s q

nike air max noir et rose une vraie soie kayseri est lpek kayseri une vraie so

air max ltd quip&eacute quip&eacute



air max 2016 grise softlayer

chaussure r max not to mention her own. not to m

nike air max noir et rose thode de nettoyage

nike air max rouge et noir and perhaps a spare room you can use for storage an

air max essential beige b&eacute b&eacute

prix air max homme l&eacute

nike 90 tendance &agrave tendance &agrave

air max rose fluo assurez - vous d'&eacute assur

nike air max 90 pas cher une plus grande cr&eacut

air max 90 nike et dit &agrave

air max pas cher femme

nouvelle air max noir d'&eacute d'&eacute

air max one white s &agrave

nike air max one e.le temps que j'avais fini e.le

air max 2016 bleu marine te avec votre partenaire

air max one Bottom-up Bottom-up



air max 90 noir ristique &eacute ristique &eacute

nike air max one black rifiant mon blog rifiant mo

nike air max one homme s avoir tremp&eacute s avoi

air max rouge femme but not to a sharp point. You can leave the top flat but n

nike air max pas cher homme es diff&eacute es diff

air max classic bw ton travail de jour ton trava



air max pour fille For shiny For shiny

chaussure air max

nike air max 10 gumes verts &agrave gumes verts &agrave
jordanss123
Vicompte
Vicompte
 
Messages: 318
Inscription: Jeu Fév 09, 2017 7:38 am

Re: L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Messagepar makza01 » Ven Avr 21, 2017 10:52 pm

Asking for advice About this site :P










m8bet mobile
makza01
Ecuyer
Ecuyer
 
Messages: 21
Inscription: Dim Mar 19, 2017 8:15 am

Re: L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Messagepar aof01 » Dim Avr 23, 2017 6:18 am

Thanks for the info.










genting ..................
aof01
Ecuyer
Ecuyer
 
Messages: 23
Inscription: Sam Avr 15, 2017 10:55 am

Re: L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Messagepar phallyka » Lun Juin 12, 2017 7:36 pm

La notion de « jihad » en droit musulman (fiqh)



^^Goldenslot^^
phallyka
Ecuyer
Ecuyer
 
Messages: 28
Inscription: Sam Juin 10, 2017 2:32 pm

Re: L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Messagepar SokSareth » Ven Juin 16, 2017 3:22 am

Salut Cher!
Je vois votre blog tous les jours, il est croustillant à l'étude.
Votre blog est très utile pour moi et j'aime tellement ...
Et maintenant, je veux vous ProMo A propos de notre service, nous sommes un fournisseur de services Web,
Casino en ligne Jouer Baccarat Casino en ligne via le téléphone mobile, iPhone, IPad et machines à sous Roulette ... etc "
Casino Si vous voulez jouer plus jeu en ligne, S'il vous plaît consulter notre site Web et inscrivez-vous dès maintenant pour le jeu en ligne.

goldenslot
SokSareth
Ecuyer
Ecuyer
 
Messages: 24
Inscription: Mer Juin 14, 2017 6:36 am

Re: L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Messagepar thomasjack » Dim Sep 10, 2017 5:47 pm

can i ask something???
skin
thomasjack
Serf
Serf
 
Messages: 1
Inscription: Dim Sep 10, 2017 5:44 pm

Re: L'Islam, Mahommet, tout ce qu'on ne vous dit pas.

Messagepar vaiybora » Dim Sep 17, 2017 3:59 pm

Your Post is very useful for me.I really like you post,Thanks for sharing. :shock: :shock:

หนังออนไลน์
vaiybora
Porcher
Porcher
 
Messages: 18
Inscription: Mer Juin 14, 2017 5:09 am

Suivante

Retourner vers Les mensonges de l'Histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron